• 21 Mar 2017
  • par Pascal P.
  • dans VIDEOMAKING

3 astuces pour créer une lumière douce

3 astuces pour créer une lumière douce

La lumière sur un tournage à toujours une importance capitale. À ce titre une lumière douce bien gérée peut sublimer vos plans, que cela soit en interview ou sur un métrage.
Cependant il est courant de tomber sur des productions manquants à certaines règles de bases.

Voici trois petites astuces pour peaufiner votre éclairage.

1. La diffusion

image:eric eggly photography

Premier point et le plus évident. Utiliser un diffuseur est le moyen le plus simple pour obtenir une lumière plus douce. Que vous utilisiez du papier à diffusion, attaché directement sur vos lumières, des diffuseurs photo ou une toile tirée, la qualité de la lumière que vous émettez changera immédiatement. C'est un bon point de départ.

D'ailleurs ici, la seule limite est votre créativité allant de panneaux diffuseurs professionnels, aux rouleaux de papier diffuseur voir même un simple tissu blanc vous sauvera la mise si vous êtes sur du bricolage.



2. Obtenez la plus grand source possible.

Le deuxième facteur à considérer pour obtenir une lumière douce est la taille de votre source de lumière.
Une plus grande source lumineuse vous donnera un rendu plus doux qu'une petite.


Attention cependant lorsque l'on parle de source, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir le plus gros projecteur à disposition, mais de vous créer une grande source. (ce sont deux choses différentes).
Par exemple vous pouvez pointer un petit projecteur sur un grand diffuseur, faisant de ce dernier votre nouvelle source, adoucissant considérablement votre rendu.

Source lastolite / manfrotto


3.Rapprochez la lumière du sujet

La distance entre votre sujet et la source de lumière à une importance capital sur les ombres. Particulièrement sur la frontière démarquant son contour.
Plus votre source est proche du sujet, plus douce sera la délimitation de l'ombre.
Une idée général tend à pensser que reculer votre source de lumière aura cet effet d’adoucissement alors qu'en réalité, en exposant moins le sujet, on ne fait que créer une ombre d'autant plus marquée.